Logo du gouvernement du Québec.
Ministère des Finances

Ministère des Finances

Facteurs de croissance de la dette brute

Au cours d’une année, la dette brute augmente pour les raisons suivantes :

  • le déficit budgétaire, le cas échéant. Un excédent budgétaire vient réduire la dette brute;
  • les investissements du gouvernement en immobilisations (ex. : les routes) qui nécessitent des emprunts;
  • les investissements du gouvernement dans ses entreprises. Ces investissements peuvent être faits au moyen d’une avance, d’une mise de fonds ou encore en laissant une entreprise du gouvernement conserver une partie de ses bénéfices pour qu’elle finance ses propres investissements;
  • la variation de certains autres postes de l’actif et du passif du gouvernement (ex. : les comptes fournisseurs et les comptes débiteurs).

La bonne tenue de l’économie, l’assainissement des finances publiques et les versements au Fonds des générations ont contribué à la réduction graduelle de la dette en proportion du PIB lors des cinq années qui ont précédé la pandémie.

Malgré l’augmentation importante de la dette en 2020‑2021 en raison de la pandémie, le ratio de la dette brute au PIB diminuera dès 2021-2022 grâce à la forte reprise économique.

  • Au 31 mars 2022, le poids de la dette brute s’établira à 43,1 % du PIB, par rapport à 46,8 % un an plus tôt, soit une baisse de 3,7 points de pourcentage.
  • La dette brute se situera à un niveau équivalent à celui qui prévalait avant la pandémie, soit 43,2 % du PIB au 31 mars 2020.

Au cours des années à venir, le poids de la dette diminuera graduellement grâce à la croissance économique, à l’amélioration de la situation financière et aux versements au Fonds des générations.