Logo du gouvernement du Québec.
Ministère des Finances

Ministère des Finances

Projets

Achat d’autobus électriques et hybrides

L’achat d’autobus électriques et d’autobus biodiésel-électrique constitue un élément clé dans la stratégie d’électrification de la Société de transport de Montréal (STM). Selon les projections, la STM devrait avoir un parc d’autobus entièrement composé de véhicules électriques ou hybrides à partir de 2030.

Bénéfices

  • L’expérience des clients se trouve grandement améliorée par la mise en service de ces autobus plus confortables et silencieux qui sont également, selon la configuration, climatisés.

Principaux bénéfices en développement durable

  • Accroissement de la capacité du réseau d’autobus avec l’ajout ou le remplacement de 716 autobus électriques ou hybrides de 2019 à 2024 (ces autobus représenteront 52,3 % du parc d’autobus de la STM au 31 décembre 2024)
  • Augmentation des déplacements en transport collectif ayant recours à l’électricité
  • Réduction des émissions de gaz à effet de serre (GES) par passager-kilomètre puisque les autobus hybrides biodiésel-électrique consomment jusqu’à 30 % moins de carburant
  • Contribution à la réduction de 6,0 % des émissions de GES des autobus par place-kilomètre (de 33,1 g éq. CO2 par place-kilomètre en 2015 à 31,1 g éq. CO2 par place-kilomètre en 2025)

Centre de transport Bellechasse (LEED)

Le centre de transport Bellechasse sera le premier garage de la Société de transport de Montréal (STM) conçu pour accueillir un parc d’autobus 100 % électriques. Ce nouveau centre contribuera ainsi au plan d’électrification du gouvernement du Québec.

Ce projet, qui s’inscrit dans le cadre de sa stratégie d’accueil de 300 nouveaux autobus hybrides climatisés annoncée en janvier 2018 par la STM, permettra aussi une augmentation de l’offre de service.

De plus, la STM vise pour ce nouveau bâtiment la certification LEED (Leadership in Energy and Environmental Design) de niveau Or, une des plus élevées de l’industrie, en lien avec les objectifs du développement durable.

Principaux bénéfices en développement durable

  • Économies d’énergie et réduction des émissions de gaz à effet de serre (GES) grâce à un système à haute efficacité énergétique
  • Réduction des îlots de chaleur grâce à l’ajout de nombreux espaces verts, dont une partie sera accessible au public
  • Réduction de la consommation d’eau potable grâce à des équipements efficaces et au recyclage de l’eau du lave-bus
  • Taux maximisé de détournement de l’enfouissement des résidus de construction, de rénovation et de démolition

Centre de transport – Est de Montréal (LEED)

Note : Veuillez noter que cette photo est à titre indicatif seulement. Il s’agit du centre de transport Stinson, en service depuis janvier 2014.

Dans le cadre de sa stratégie d’accueil de 300 nouveaux autobus hybrides climatisés annoncée en janvier 2018, la Société de transport de Montréal (STM) devance la construction d’un centre de transport, le centre de transport Est de Montréal, dont la mise en service est prévue pour 2026.

La STM peut poursuivre l’électrification de ses autobus, grâce à la construction de ce centre de transport pouvant accueillir à terme un parc d’autobus entièrement électriques.

Ce nouveau centre de transport permettra une augmentation de l’offre de service, ce qui contribuera au transfert modal de l’auto vers le transport collectif.

De plus, la STM vise pour ce nouveau bâtiment la certification LEED (Leadership in Energy and Environmental Design) de niveau Or, une des plus élevées de l’industrie, en lien avec les objectifs du développement durable.

Bénéfices

  • Revitalisation du site et amélioration de la qualité visuelle du secteur résidentiel adjacent
  • Contribution à la vision de développement économique et urbain du secteur Assomption Sud–Longue-Pointe

Principaux bénéfices en développement durable

  • Économies d’énergie et réduction des émissions de gaz à effet de serre (GES) grâce à un système à haute efficacité énergétique
  • Réduction de la consommation d’eau potable grâce à des équipements efficaces et au recyclage de l’eau du lave-bus
  • Taux maximisé de détournement de l’enfouissement des résidus de construction, de rénovation et de démolition
  • Aménagement du site intégrant des espaces verts et réduisant les îlots de chaleur

Nouvelles voitures de Métro AZUR

Le projet vise l’acquisition par la Société de transport de Montréal (STM) de 71 trains (639 voitures) AZUR : 38 pour le remplacement des voitures de métro de 1963 (MR-63), 7 pour le remplacement des voitures de métro de 1973 (MR-73) et 26 trains en ajout de service. Ces nouveaux trains sont à la fine pointe du design et de la technologie.

Bénéfices

  • Amélioration de l’expérience des clients (qualité de l’information, confort, ventilation, sécurité)
  • Gains escomptés de performance et de fiabilité des trains
  • Contribution à l’accessibilité universelle du métro
  • Retombées économiques majeures pour le Québec

Principaux bénéfices en développement durable

Grâce aux voitures AZUR, la STM vise à :

  • Atteindre 440 millions de déplacements en transport collectif sur son réseau en 2025
  • Accroître de 69,5 % à 88,6 % les déplacements ayant recours à l’électricité sur son réseau de 2015 à 2025
  • Réduire de 6 % ses émissions de gaz à effet de serre (GES) par passager-kilomètre entre 2015 et 2025 (de 47,5 g éq. CO2 par passager-kilomètre en 2015 à 44,7 g éq. CO2 par passager-kilomètre en 2025)
  • Mettre en valeur plus de 85 % des 8 200 tonnes de matériaux des 333 voitures de métro MR-63 remplacées
  • Recycler les MR-73 (62 voitures recyclées et 1 voiture vendue pour un projet de deuxième vie)

Programme Accessibilité

Le programme Accessibilité vise à améliorer l’accessibilité physique des infrastructures de métro de la Société de transport de Montréal (STM), à faciliter les déplacements verticaux, à fidéliser davantage la clientèle et à améliorer le service à la clientèle. De plus, ce programme devrait contribuer à faciliter le transfert d’une partie de la clientèle du transport adapté vers le réseau régulier.

Principaux bénéfices en développement durable

  • Utilisation accrue du transport collectif via le réseau régulier, ce qui diminuera les émissions atmosphériques relatives aux déplacements
  • Taux de détournement des résidus de construction, rénovation et démolition d’au moins 75 %
  • Éclairage DEL pour les nouveaux édicules
  • Limitation des îlots de chaleur, par des aménagements extérieurs qui tenteront de maximiser le verdissement avec des espèces nécessitant peu d’entretien
  • Création d’un toit vert envisagée, lorsque de nouveaux édicules devront être construits

Principaux bénéfices sociaux

  • Transport collectif rendu accessible au plus grand nombre, notamment pour la clientèle ayant des limitations fonctionnelles, les personnes âgées et les familles avec de jeunes enfants voyageant avec une poussette
  • Engagements des parties prenantes de la STM :
    • Tenir compte des besoins de la clientèle ayant des limitations fonctionnelles exprimés au cours des dernières années
    • Évaluer l’acceptabilité sociale par des études de faisabilité
    • Prendre des mesures d’atténuation durant l’exécution des travaux afin de limiter les nuisances pour la clientèle, les riverains et la circulation automobile

Programme d’électrification des centres de transport

L’achat d’autobus électriques et d’autobus hybrides biodiésel-électrique constitue un élément clé dans la stratégie d’électrification de la Société de transport de Montréal (STM). Selon les projections, la STM devrait avoir un parc d’autobus entièrement composé de véhicules électriques ou hybrides à partir de 2030.

Le projet d’électrification des huit centres de transport est une condition essentielle et nécessaire à la réalisation du projet d’acquisition et d’exploitation du parc d’autobus électriques.

Principaux bénéfices en développement durable

Les bénéfices du programme incluent donc ceux reliés à l’exploitation des autobus électriques.

Le projet d’électrification comporte également d’autres bénéfices en développement durable, notamment en matière :

  • d’efficacité énergétique :
    • Les chargeurs choisis auront un rendement élevé (au-delà de 95 %) afin de limiter le dégagement de chaleur dans le garage
    • Les équipements de recharge utiliseront une solution de lissage de la charge, permettant de réduire les coûts énergétiques
  • d’approvisionnement responsable
  • de gestion des déchets

Prolongement de la ligne bleue du métro de Montréal

Le projet de prolongement de la ligne bleue prévoit :

  • 5 nouvelles stations de métro universellement accessibles, pour une longueur de tunnel de 5,8 km
  • 2 terminus d’autobus et 1 stationnement incitatif de 1 200 places
  • 1 garage pour le matériel roulant (10 trains) et une fosse d’entretien
  • 1 tunnel piétonnier souterrain assurant le lien avec le futur service rapide par autobus (SRB) Pie‑IX
  • 6 structures auxiliaires situées entre les stations et dans l’arrière-gare

Le projet vise une certification en développement durable Envision. Cette certification permet de réduire les impacts sur l’environnement lors de la construction et de l’exploitation du prolongement de la ligne bleue (consommation de ressources, d’énergie et d’eau, réduction des émissions de gaz à effet de serre, etc.) ainsi qu’une maximisation des bénéfices pour l’environnement et la communauté.

Bénéfices

  • Amélioration de la mobilité dans la région métropolitaine de Montréal
  • Contribution à la mobilité durable
  • Contribution au développement urbain et économique
  • Consolidation du réseau de transport collectif

Principaux bénéfices en développement durable

  • Accroissement de la part modale grâce à une majoration de l’offre de service et à l’augmentation de l’achalandage
  • Réduction des gaz à effet de serre (GES) par passager-kilomètre

Réno-infrastructures

Le programme Réno-Infrastructures vise le remplacement ou la réfection des infrastructures du métro de Montréal, tout en optimisant les investissements en les utilisant comme levier pour améliorer la qualité du service ainsi que la performance financière et opérationnelle du réseau du métro de Montréal.

Les infrastructures du réseau du métro englobent les stations, le tunnel, les structures auxiliaires, ainsi que les garages et ateliers.

Bénéfices

  • Maintien de la fiabilité et de l’état des infrastructures
  • Maintien de la disponibilité et de la sécurité du réseau du métro
  • Amélioration de l’accessibilité universelle
  • Restauration de plusieurs œuvres d’art

Réno-Systèmes

Le programme Réno-Systèmes vise le remplacement, la construction ou la remise à neuf des équipements fixes liés à l’exploitation du réseau du métro de Montréal :

  • Escaliers mécaniques, ventilation, ascenseurs
  • Équipements de voie
  • Équipement d’énergie d’exploitation et de contrôle des trains
  • Systèmes de télécommunication et de contrôle d’exploitation

Bénéfices

  • Amélioration de la fiabilité, de la disponibilité et de la sécurité des équipements fixes du métro (diminution des interruptions de service)
  • Amélioration de la communication avec la clientèle (sonorisation)
  • Amélioration du temps d’intervention en cas de panne
  • Amélioration de l’accessibilité universelle

Réseau express métropolitain (REM)

Le Réseau express métropolitain (REM) est un métro léger, 100 % électrique et entièrement automatisé, lequel circulera sur 67 km de voies ferroviaires qui lui sont destinées dans la grande région métropolitaine de Montréal. Plus proche du métro que d’un de banlieue, il desservira les stations à haute fréquence, 20 heures par jour, 7 jours sur 7.

Il comportera quatre antennes et 26 stations pour relier à la fois le centre-ville de Montréal, la Rive-Sud, l’Ouest de l’île, la Rive-Nord et l’aéroport, et sera connecté aux autobus, à deux lignes de trains de banlieue et à trois lignes du métro de Montréal.

Retombées potentielles

  • Congestion routière : Amélioration de la rapidité et de la fluidité des déplacements dans les secteurs fortement congestionnés, ce qui permettra de réduire les pertes économiques liées à la congestion routière dans la région métropolitaine de Montréal
  • Produit intérieur brut (PIB) : Plus de 3,7 milliards de dollars pour le PIB québécois
  • Secteurs à fort potentiel de développement : Près de 5 milliards de dollars en investissements privés prévus
  • Emplois : Plus de 34 000 emplois directs et indirects créés durant la phase de construction et plus de 1 000 emplois permanents créés à la suite de la mise en service du réseau
  • Productivité : Gains de temps importants pour les usagers

Principaux bénéfices en développement durable

  • Accroissement de l’utilisation du transport collectif, réduction de l’utilisation de l’automobile et diminution des coûts sociaux qui y sont associés
  • Diminution de près de 680 000 tonnes de gaz à effet de serre (GES) sur 25 ans
  • Réduction importante des nuisances sonores, visuelles et atmosphériques liées au passage des voitures
  • Contribution à l’électrification des transports et amélioration de l’efficacité énergétique de ce secteur pour développer l’économie et réduire les émissions de GES
  • Contribution à l’intégration scolaire, professionnelle et sociale des personnes à mobilité réduite grâce à des stations et à des voitures universellement accessibles

Tramway de Québec

Le projet du tramway de Québec s’insère dans la vision gouvernementale du transport collectif pour la région métropolitaine de Québec, le Réseau express de la Capitale (REC), dont il est la colonne vertébrale.

Le projet du tramway de Québec s’inscrit dans les priorités des gouvernements du Québec et du Canada en ce qui a trait à la mobilité durable :

  • Amélioration des déplacements
  • Réduction de la pollution atmosphérique
  • Renforcement des collectivités
  • Croissance de l’économie

Une proportion de 82 % des usagers de transport en commun amélioreront leur temps de parcours. À terme, 13 millions d’usagers additionnels opteront pour le transport en commun d’ici 2041, pour un total de 49,5 millions de déplacements. Une hausse de 40 %, du jamais vu à Québec.

Principaux bénéfices en développement durable

  • Gains en matière de déplacements :
    • Amélioration de l’offre en matière de transport
    • Amélioration de la mobilité et de l’accessibilité
    • Limitation de la détérioration des conditions de circulation
  • Retombées économiques positives majeures pour la Ville de Québec
  • Réduction des émissions de gaz à effet de serre (GES)
  • Amélioration de la qualité de l’air
  • Atténuation des îlots de chaleur en milieu urbain
  • Incitation aux transports actifs
  • Amélioration des infrastructures urbaines
  • Réaménagement des espaces publics et végétalisation contribuant à la qualité de vie