Politique budgétaire

Le secteur de la politique budgétaire a pour principales responsabilités l’élaboration de la politique budgétaire du gouvernement et la coordination de l’action ministérielle en matière budgétaire et de finances publiques. À ce titre, il est responsable :

  • de conseiller le ministre en matière de politiques budgétaires;
  • d’élaborer et de proposer au gouvernement un cadre financier pluriannuel, notamment aux fins de la présentation du discours sur le budget et de la mise à jour automnale;
  • d’établir et de proposer les orientations du Québec en matière de finances publiques, notamment l’objectif global de dépenses, et de veiller à l’application et au suivi des politiques budgétaires;
  • de proposer des orientations en matière d’investissements, principalement l’établissement de la cible globale du Plan québécois des infrastructures;
  • d’assurer un suivi et d’élaborer des politiques d’organisation financières visant les organismes et les fonds spéciaux;
  • de formuler des propositions relativement au financement des services publics et de soutenir les ministères et organismes en matière tarifaire;
  • d’effectuer la prévision et le suivi des revenus autonomes;
  • de proposer des orientations en matière de taxe spécifique sur les carburants et de taxation des ressources naturelles;
  • de prévoir les besoins financiers nets et le budget de caisse du gouvernement ainsi que d’en assurer le suivi;
  • de suivre l’évolution des revenus et des dépenses du gouvernement et de proposer des gestes permettant l’atteinte des objectifs budgétaires;
  • d’actualiser et de rendre publique l’information sur la situation budgétaire du gouvernement, notamment par l’entremise du rapport mensuel des opérations financières, ainsi que sur les diverses questions touchant les finances publiques du Québec;
  • de préparer un rapport préélectoral portant sur la situation financière du Québec;
  • de procéder à la révision continue du processus de planification budgétaire, tant pour le Ministère que pour les autres ministères et organismes;
  • de développer une vision globale des tendances et des courants en matière de politiques budgétaires et de gestion des finances publiques, notamment au moyen d’une vigie des finances publiques interprovinciales et internationales.