Facteurs de croissance de la dette brute

Au cours d’une année, la dette brute augmente pour les raisons suivantes :

  • Le déficit budgétaire, le cas échéant. Un surplus budgétaire vient réduire la dette brute.
  • Les investissements du gouvernement en immobilisations (ex. : les routes) qui nécessitent des emprunts.
  • Les investissements du gouvernement dans ses entreprises. Ces investissements peuvent être faits au moyen d’une avance, d’une mise de fonds ou encore en laissant une entreprise du gouvernement conserver une partie de ses bénéfices pour qu’elle finance ses propres investissements.
  • La variation de certains autres postes de l’actif et du passif du gouvernement (ex. : les comptes fournisseurs et les comptes débiteurs).

Au cours des prochaines années, la dette brute augmentera en termes absolus, en raison principalement des investissements en immobilisations, mais son poids en proportion de l'économie continuera à diminuer.

Au cours des cinq prochaines années, soit de 2018-2019 à 2022-2023, la dette brute augmentera globalement de 12,3 milliards de dollars, en raison principalement des investissements en immobilisations. Ce facteur contribuera à hausser la dette brute de 14,0 milliards de dollars.

Les placements, prêts et avances contribueront, quant à eux, à hausser la dette brute de 9,9 milliards de dollars sur cinq ans.

Pour leur part, les versements au Fonds des générations entraîneront une réduction de la dette brute de 15,0 milliards de dollars sur cinq ans.